EBICS 3.0 avec BTF ouvre la voie

Businessman walking towards his ambitionLe trafic des paiements européens s’harmonise grâce à SEPA et EBICS, il en va de même pour les différentes variantes d’EBICS grâce à EBICS 3.0. Le concept de ce processus s’appelle BTF (Business Transaction Format). BTF uniformise la description des formats en Allemagne, en France en Suisse. Cette harmonisation ouvre la voie à une communauté EBICS en plein essor.

lire la suite

Abonner à messages:

Mots-clés: |

La version 3.0 d’EBICS est née.

3d Figur an StartlinieLe 19 mai dernier s’est déroulé à l’auditorium de la Fédération Bancaire Française un atelier thématique du CFONB ayant pour objet la présentation de la version 3.0 du protocole EBICS.

Plus de 120 personnes provenant d’horizons divers – banques, éditeurs, entreprises, …- ont assisté à cet évènement au cours duquel plusieurs intervenants ont exposé les grandes lignes de cette nouvelle version.

lire la suite

Abonner à messages:

EBA CLEARING présente EBICS en tant qu’option de connexion additionnelle pour son système d’Instant Payment

EBA-Clearing-logo-680x336Les futurs participants au service EBA Clearing peuvent utiliser SIANet ou EBICS à partir de novembre 2017, pour se connecter à la nouvelle infrastructure de paiement en temps réel, s’étendant à l’échelle européenne – d’autres options pourront suivre ultérieurement

EBA CLEARING a annoncé ce jour que les futurs participants au service de l’infrastructure des Instant Payments à l’échelle européenne seront prochainement en mesure d’utiliser, en plus de SIANet, l’Electronic Banking Internet Communication Standard (EBICS), pour échanger des messages de transaction avec la plate-forme. L’entreprise présentera EBICS comme option de connectivité additionnelle à partir du lancement de ce service en novembre 2017. Cette option sera désormais disponible dans son environnement test à partir de juin 2017. lire la suite

Comment améliorer EBICS, 9e partie – EBICS convient aux transferts de données de fichiers de toutes tailles – Oui, mais …

Businessman pushing button download webSEPA modifie lui aussi le comportement des dates au sein des opérations de paiement. En raison de nouveaux processus, les fichiers échangés entre les clients et les banques ainsi que les fichiers d’échanges bilatéraux deviennent de plus en plus volumineux. Lors des échanges banque vers client en particulier, la fonction de téléchargement destinée à la réception de données via EBICS (ex. : relevés de compte) joue un rôle important. Et tout au moins sur ce plan, une optimisation semble s’imposer. Pour différentes raisons, le téléchargement s’avère difficile dans le cas de fichiers particulièrement volumineux.

lire la suite

Les Éditeurs de logiciels et l’Institution financière font la promotion d’EBICS en Suisse

Competitive EdgeDepuis 2013, les grandes banques suisses proposent le standard de communication EBICS à leurs entreprises clientes. Depuis mai 2015, la Suisse est membre officiel de la société EBICS ; celle-ci s’est fixé comme objectif de propager et entretenir ce standard dans l’ensemble de l’Europe et au-delà. Afin de sceller définitivement le succès d’EBICS, le plus grand fabricant d’EBICS et la banque majeure Credit Suisse ont formé un groupe de travail visant à promouvoir EBICS en Suisse (AFES). Les éditeurs de logiciels suisses profitent d’une campagne qui leur facilite l’introduction d’EBICS.

lire la suite

Abonner à messages:

Mots-clés: |

Les paiements instantanés au cœur du SIBOS

AutobahnCette année, le SIBOS a été organisé à Genève, à deux pas de l’aéroport et de ses avions s’élançant à pleine vitesse vers le ciel. Les paiements instantanés – qui connaissent un décollage tout aussi vigoureux – figuraient parmi les thèmes centraux de l’édition 2016 du salon. Les préparatifs en vue de leur introduction vont bon train.

lire la suite

EBICS et DSP2 : comment vont-ils ensemble ?

European flag clock with words Time for Action on its faceLa Directive sur les services de paiement DSP (ou PSD pour Payment Services Directive) adoptée par le Parlement européen fournit le cadre juridique nécessaire à la mise en place d’un marché unique des paiements dans l’ensemble de l’Union européenne. La version actuelle, la DSP2, a été publiée le 23 décembre 2015 au Journal Officiel de l’Union européenne et devra être transposée dans les droits nationaux d’ici le 13 janvier 2018. Quels sont les effets concrets de la DSP2 sur l’EBICS ?

lire la suite

« Les logiciels de paiement hors ligne ciblés par des pirates : des entreprises suisses sont touchées »

Network Safety ConceptLe titre ci-dessus est tiré d’un communiqué publié en juillet de cette année par la Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information MELANI. Il décrit un nouveau type de piratage dont des entreprises suisses sont victimes.

Aujourd’hui, les entreprises utilisent généralement un logiciel hors ligne pour transmettre, valider et exécuter un grand nombre d’ordres de paiement électroniques, surtout quand elles sont multibancarisées. Les virements sont automatiquement déclenchés à partir de l’ ERP et transmis à la banque par des protocoles sécurisés. Ce type d’émission de paiements est aujourd’hui utilisé pour la majorité des ordres de paiements électroniques effectués en Suisse. lire la suite

EBICS mobile – partout et à tout moment

EBICS mobile HSHMichael Schunk, Product Manager, PPI AG

Le protocole EBICS est conçu pour transférer d’importantes quantités de données, accéder aux informations des comptes et autoriser des ordres. Il s’agit là des besoins élémentaires de tout trésorier gérés sans difficulté par EBICS, ce qui garantit son succès.

À l’ère de la digitalisation, un volume toujours plus important d’informations est mis à disposition toujours plus rapidement. EBICS ne peut se soustraire à ces exigences. La solution : des applis mobiles EBICS fournissant aux clients des informations en un temps record. lire la suite

Abonner à messages:

Attaques de hackers contre des opérations de paiement SWIFT

hacker at work with graphic user interface aroundDes criminels ont dérobé la somme incroyable de 81 millions de dollars américains à la banque centrale du Bangladesh – non pas au cours d’un cambriolage digne d’un film, mais par le biais d’une attaque de hackers. Les malfaiteurs ont effectué plus de 30 virements du compte de la banque du Bangladesh à la Federal Reserve Bank (Fed) de New York vers des comptes aux Philippines. Cet exemple, ainsi que d’autres, montre que les opérations de paiement interbancaires constituent une cible de choix pour les criminels et que la sécurité du réseau financier international SWIFT est vulnérable. Certes, s’introduire dans ce réseau requiert des efforts considérables, mais les butins envisageables le sont encore bien davantage. Au vu de ce type d’attaques professionnelles, la sécurité des opérations de paiement est une fois de plus à l’ordre du jour. lire la suite

Abonner à messages:

Mots-clés: | |